Participation du député Vlaams Belang à la cérémonie d’hommage aux victimes de la Shoah : le Président du Parlement et des chefs de groupe demandent aux organisateurs de revenir sur l’invitation

Bougies

Ce lundi 27 janvier, l’Association pour la Mémoire de la Shoah organise une cérémonie d’hommage aux victimes du nazisme à laquelle elle a invité tous les parlementaires bruxellois.

Lors de cette cérémonie, les parlementaires sont invités à raviver l’éclat des 6 pavés posés rue du Lombard, devant le Parlement, en mémoire des familles Preszow-Tuchsznajder et Loitzanski qui vivaient là pendant la guerre et qui furent arrêtées et assassinées par les nazis.

Chaque chef de groupe parlementaire ayant été invité à prononcer une courte allocution, le député Vlaams Belang a fait savoir qu’il assisterait à la cérémonie et y prendrait la parole.

Le Président du Parlement, Rachid Madrane, et les chefs de groupe PS, MR, Ecolo, Défi, PTB, cdH, one.brussels-sp.a, Open VLD, Groen, CD&V, PVDA, Agora et DierAnimal, demandent aux organisateurs de la cérémonie de revenir sur l’invitation à prendre la parole qu’ils ont adressée au Vlaams Belang.

La présence d’un représentant d’un parti qui prône ouvertement la xénophobie et la haine de l’Autre déshonore cette cérémonie qui se veut l’occasion de rappeler comment le racisme quotidien prépare le lit des pires horreurs.

Si la prise de parole d’un député d’extrême-droite devait être maintenue, le Président et les groupes politiques précités se verraient dans l’obligation de ne pas assister à la cérémonie.

Le Parlement, désireux de commémorer le souvenir des victimes de la Shoah, prendra contact avec le Comité de coordination des organisations juives de Belgique (CCOJB) en vue d’organiser un événement dans les prochains jours.