Octroi d’une subvention de 550.000€ à Kanal

Créée dans le courant du second semestre 2017, la Fondation Kanal est d’ores et déjà une importante institution culturelle bruxelloise qui entend promouvoir l’art moderne et contemporain, ainsi que l’architecture, à travers la mise en place d’expositions et la diffusion de créations artistiques variées.

Pour faire vivre l’ancien garage Citroën avant les travaux de rénovation qui débuteront à l’automne 2019, sur proposition du Ministre de la Promotion de Bruxelles, Rachid Madrane, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé ce jour l’octroi à la Fondation Kanal d’une seconde tranche de subvention de 550.000€ – la première tranche de 200.000€ avait été accordée à Kanal en juillet 2018.

Ce soutien, prévu sur les crédits dédicacés à la Promotion de Bruxelles, est complémentaire aux moyens alloués par la Région de Bruxelles-Capitale et par la Communauté flamande pour faire vivre ce lieu mythique pendant 14 mois, préalablement à sa rénovation.

Cette période de préfiguration a ainsi permis de monter des expositions, renouvelées régulièrement, qui se nichent dans chacune des zones de ce joyau de l’architecture industrielle bruxelloise des années ’30, offrant au visiteur de nombreuses découvertes artistiques en même temps qu’une déambulation au cœur de cet extraordinaire bâtiment.

Kanal met également un point d’honneur à soutenir les artistes résidant à Bruxelles et en Fédération Wallonie-Bruxelles. Ainsi, une dizaine d’artistes, sélectionnés par un jury professionnel, ont été invités à présenter une œuvre originale durant cette année de préfiguration. Cette politique de commandes marque les prémices de la collection du futur musée.

Le succès est d’ores et déjà au rendez-vous avec 225.000 visiteurs au 31 janvier 2019.

« Les métropoles rivalisent entre elles pour attirer les touristes, pour faire réaliser de grandes œuvres architecturales ou pour organiser des manifestations culturelles à portée internationale. La plupart des études prouvent que les grands musées peuvent être de formidables accélérateurs de développement pour les villes.  Je n’ai aucun doute sur le bien-fondé et la valeur de ce magnifique projet, aussi bien d’un point de vue culturel que pour l’image de Bruxelles, de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Belgique au niveau national et international », souligne Rachid Madrane.