Les chantiers de rénovation des centres sportifs du Blocry à Ottignies-Louvain-la Neuve et du Sart-Tilman et de Blanc Gravier à Liège se poursuivent

Les centres sportifs, dont l’ADEPS est co-propriétaire, à Ottiginies-Louvain-la-Neuve avec la ville et l’université, et à Liège avec l’université, font l’objet de plans de rénovation et d’amélioration ambitieux.

A Liège, la piste d’athlétisme a été l’objet d’une réfection qui touche aujourd’hui à sa fin : les sportifs devraient pouvoir la fouler à nouveau en octobre prochain.

Trois autres chantiers sont programmés :

  • le bâtiment d’hébergement et le hall du Blanc Gravier vont faire l’objet d’une rénovation profonde,
  • une salle de préparation physique doit être construite, une toiture posée sur le mini-terrain de rugby, et les plaines 2,3 et 4 seront transformées en terrains de sport
  • le dernier chantier concerne quant à lui le bâtiment B21, qui abrite le Hall IEP, trois gymnases et la piscine.

Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles vient ce mercredi de s’engager à ce que ces chantiers soient menés à bien dans leur intégralité, qu’ils reçoivent comme escompté le soutien de la Région wallonne ou non.

Quant à Louvain-la-Neuve, s’il avait été initialement envisagé de rénover en profondeur les deux bassins existants, c’est finalement une nouvelle piscine aux dimensions olympiques qui y sera construite. Ce nouveau bassin coûtera 12,8 millions d’euros, un montant supérieur aux 10,696 millions retenus dans un premier temps pour la rénovation.

La ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, l’Université et la Fédération Wallonie-Bruxelles, qui se partagent la propriété de la piscine, devaient donc donner leur accord de principe à l’augmentation de leurs contributions, ce que le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a fait ce mercredi.

« Je me réjouis de voir avancer ces deux beaux dossiers, se félicite Rachid Madrane Ministre des Sports. Il est important que des villes universitaires comme Liège ou Louvain-la-Neuve puissent proposer à leurs habitants, à leurs étudiants, aux clubs et aux Fédérations des infrastructures de qualité où le sport peut se pratiquer dans de bonnes conditions. »