Le 26 mai prochain, vous serez appelé(e) à voter pour trois élections d’une importance cruciale au niveau bruxellois, belge et européen.

Fidèle à mon engagement au PS, je serai à la 3ème place sur la liste 17 pour les élections régionales de Bruxelles.

Fils d’ouvrier, né en 1968 à Bruxelles, je sais que les batailles sociales se gagnent sur le terrain.

Avec le PS, je veux continuer à travailler pour un modèle de société qui me tient à cœur : une société fondée sur des valeurs de solidarité, d’égalité et d’entraide entre toutes les composantes de notre population.

Pendant les cinq années qui viennent de s’écouler, le Gouvernement fédéral de droite n’a cessé de prendre des décisions qui favorisent les plus riches et qui portent atteinte à notre protection sociale et nos services publics.

A mon niveau à la Fédération Wallonie-Bruxelles, j’ai tenu à mettre mon engagement politique au bénéfice des personnes les plus fragiles, les plus touchées dans leur quotidien par les aléas de la vie. En matière sportive, j’ai soutenu l’accès au sport pour tous, notamment pour les jeunes de nos quartiers, le sport au féminin ainsi que pour les personnes porteuses d’un handicap.

Pour moi, être socialiste, c’est mener un combat permanent pour la défense des travailleurs, des classes moyennes et des plus démunis. C’est défendre une meilleure redistribution des richesses, la sécurité sociale, l’indexation des salaires et le pouvoir d’achat des travailleurs, des classes moyennes et des plus défavorisés.

Je veux donc me battre pour renforcer les services publics, pour un enseignement de qualité et autant que faire se peut gratuit, pour des logements sûrs et sains pour tous, pour des emplois accessibles à tous et dans tous les quartiers.

Si la protection de l’environnement constituera un des enjeux majeurs des années à venir, je n’oublie pas qu’elle passera avant tout par un combat social, car les personnes les plus vulnérables sont les premières à devoir supporter les conséquences de sa dégradation.

Le 26 mai, votre voix fera la différence. Chaque voix que vous m’accorderez rendra le PS plus fort pour mener des politiques de solidarité qui tiennent compte de la diversité de notre Région bruxelloise.

Le 26 mai, je compte donc sur vous, comme vous pouvez compter sur moi !