21 nouvelles places d’hébergement créées pour le secteur de l’Aide à la Jeunesse

50510653_2563266090566603_2348296514666758144_n

Le Ministre de l’Aide à la Jeunesse, Rachid Madrane a inauguré aujourd’hui, aux côtes de l’échevine de Saint-Gilles, Cathy Marcus, le nouveau Service Résidentiel général (S.R.G) « L’Olivier », de la commune de Saint-Gilles qui permettra d’accueillir 21 jeunes.

Dès le début de son mandat, le Ministre Rachid Madrane, s’est emparé  de la question du manque de places dans les structures de l’Aide à la Jeunesse.

Les besoins sont de plus en plus nombreux, la crise de 2008 a fortement aggravé les conditions de vie des familles.

« Les situations de certains enfants sont terribles et nous ne pouvions, pour satisfaire un équilibre budgétaire, rester les bras croiser et laisser ces situations s’aggraver. »

Lors de la conception des budgets 2017-2018 et 2019, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a réalisé un effort budgétaire important au profit du secteur de l’Aide à la Jeunesse.

Au total, sous cette législature, l’enveloppe du secteur de l’Aide à la Jeunesse a augmenté, de manière pérenne, de plus de 40 millions d’euros et cela dans un contexte pourtant extrêmement difficile.

« Eu égard à la situation financière de la Fédération, il a fallu du temps et de la persuasion pour aboutir à ces trois refinancements successifs, cela n’a pas été facile de convaincre, tous les départements ont des besoins, tous les départements revendiquent des moyens.   Mais les besoins du secteur de l’aide à la jeunesse sont tels qu’il était vital d’y répondre urgemment », souligne le Ministre.

Cette priorité se concrétise donc encore aujourd’hui avec l’ouverture de « L’Olivier ».

Ce nouveau service va permettre aux travailleurs d’exercer leurs missions dans des conditions adéquates, d’héberger 21 jeunes pensionnaires dans des locaux modernes et adaptés – ce qui est évidemment extrêmement important, vu les missions essentielles et délicates dont le secteur a la charge.

« Cette inauguration a une saveur particulière, pour moi, car nous savons à quel point il est difficile de créer des prises en charge sur Bruxelles, notamment, à cause du prix de l’immobilier et du peu d’espace disponible dans la capitale.  La création de ces 21 prises en charge en hébergement mises à la disposition des autorités mandantes mais surtout des bénéficiaires de l’aide relève donc pratiquement de l’exploit. »

Le projet « L’Olivier » témoigne des capacités de solidarité que notre secteur est en mesure de mobiliser pour répondre de façon adéquate aux nouveaux enjeux en matière d’Aide à la Jeunesse.

 « Je remercie chaleureusement la commune, le CPAS de Saint-Gilles et bien entendu l’asbl SETM pour leur proactivité et leur disponibilité en faveur des plus vulnérables d’entre nous. Sans oublier Monsieur le Bourgmestre, Charles Picqué pour son implication humaine dans ce dossier», souligne le Ministre Madrane.